IMPRIMER

Déposez votre demande de prise en charge en ligne sur le nouvel espace extranet en cliquant ici

Les dossiers doivent impérativement être déposés en ligne sur l’espace extranet Médecins après avoir créé votre compte.

Si vous avez besoin d’aide veuillez joindre le 01 49 70 85 40 ou envoyer un mail à peci@fafpm.org 

 

Prise en charge à titre individuel en 2024:

Le FAF PM (Fonds d’assurance formation pour la profession médicale) finance les actions de formation collectives proposées par les organismes habilités. Dans certaines situations, comme les congrès professionnels, ou quand les sujets comparables ne sont pas proposés par ces organismes, le FAF PM peut prendre en charge tout ou partie des frais engagés, dans la limite :

  • d’une part du montant du forfait individuel arrêté par le Conseil de Gestion,

  • d’autre part du budget global que le Conseil de Gestion flèche pour les actions de formation à titre  individuel.

Les modalités complètes sont détaillées dans les règles de prise en charge ci-dessous.

Nous vous rappelons que les ressources du FAF PM proviennent essentiellement de la CFP (contribution à la formation professionnelle) prélevée par les URSSAF. Une partie de cette ressource sert à alimenter le CFP (compte personnel de formation) qui vous permet également de financer votre formation. N’hésitez pas à consulter les modalités de mise en œuvre de cette ressource (qui ne dépend pas du FAF PM) voir lien infra.

Suite à une décision du Conseil de Gestion: à partir du 1er février 2024, les formations individuelles qui parviendront au FAF PM seront prises en charge à hauteur de 250 € par an maximum dont 150 € maximum pour les congrès professionnels.


 

La demande de prise en charge est déposée directement au FAF PM par un médecin libéral installé ou remplaçant cotisant à la Contribution Formation Professionnelle (CFP) [*], en vue d’obtenir le remboursement des frais de fonctionnement de l’action de formation qu’il a suivie et qui a été réalisée selon les priorités et critères fixées ci-après.

[*] Sauf les médecins remplaçants exclusifs cotisant auprès de l’URSSAF dans le cadre de l’offre simplifiée, car ces derniers ne cotisent pas à la Contribution Formation Professionnelle (CFP) dans ce cadre spécifique.

Définition

Sont prises en charge par le FAF PM les actions de formation entrant dans le champ de la formation professionnelle tel que défini aux articles L. 6313-1[1] et suivants du Code du travail, dont l’objet a un lien direct avec l’exercice de l’activité professionnelle de médecin libéral ET qui :

  • Ont pour objet l’acquisition, l’entretien ou le perfectionnement des connaissances liées à l’exercice de l’activité de médecin libéral

     ou

ont pour objet l’acquisition ou l’entretien d’une langue étrangère 

et

  • Sont réalisées par des organismes de formation de droit privé.

 

  • Sont également pris en charge par le FAF PM les congrès professionnels dont l’objet a un lien direct avec l’exercice de l’activité professionnelle de médecin libéral.

 

  • Sont également prises en charge par le FAF PM à titre exceptionnel et dérogatoire pour les médecins libéraux remplaçants qui règlent la contribution à la formation professionnelle (CFP) auprès de l’URSSAF[2], les actions de formation couvrant un programme enregistré par l’Agence Nationale du Développement Professionnel Continu[3].

 

Ne sont pas prises en charge par le FAF PM les actions de formation :

  • Diplômantes ou certifiantes[4],
  • Dont le format pédagogique et le contenu sont comparables aux actions de formation financées par le FAF-PM au titre de demandes de prises en charge collectives,
  • Validées à titre collectif ou l’ayant été (et depuis périmées), réalisées par un organisme de formation habilité,
  • Identifiées comme couvrant un programme enregistré par l’Agence Nationale du Développement Professionnel Continu et de ce fait susceptible de bénéficier d’une prise en charge pour les médecins libéraux installés, par cette Agence,
  • Ayant pour objet l’informatique sans lien avec les logiciels requis pour l’exercice professionnel de médecin libéral.

 

   Ceci définit les priorités du FAF PM.

[1] Les actions concourant au développement des compétences qui entrent dans le champ d’application des dispositions relatives à la formation professionnelle sont :

1° Les actions de formation ;

2° Les bilans de compétences ;

3° Les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience, dans les conditions prévues au livre IV de la présente partie ;

4° Les actions de formation par apprentissage, au sens de l’article L. 6211-2.

 

[2] Les médecins libéraux remplaçants ayant opté pour le dispositif de régime simplifié de l’URSSAF ne contribuent pas à la formation professionnelle (CFP).

[3] Les médecins libéraux remplaçants ne sont pas éligibles à la prise en charge des actions DPC proposés par via l’Agence du DPC.

[4]Le Compte personnel formation (CPF) proposant un catalogue de ce type de formations: https://www.moncompteformation.gouv.fr/. Une ponction sur la collecte Contribution Formation Professionnelle (CFP) est opérée chaque année auprès du FAF PM au profit de la gestion du Compte Personnel Formation (CPF) géré par la Caisse des Dépôts et Consignation.

 

Durée de l’action de formation

Aucune durée minimale et maximale de l’action de formation n’est exigée.

 

Organisation de l’action de formation

Pour pouvoir être financée par le FAF PM, l’action de formation doit être organisée par un organisme de formation détenteur d’une déclaration d’activité enregistrée auprès du préfet de région (DIRECCTE).

Vérifiez à partir de ce lien que votre organisme de formation figure bien dans la liste publique data.gouv:

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/liste-publique-des-organismes-de-formation-l-6351-7-1-du-code-du-travail/

Lorsque son siège social est situé hors du territoire français, l’organisme de formation doit avoir désigné un représentant domicilié en France habilité à répondre en son nom à cette obligation ; dans ce cas, l’organisme doit être détenteur d’une déclaration d’activité enregistrée auprès du préfet de région compétent à raison du lieu du domicile de ce représentant. La même obligation s’impose à l’organisme de formation dont le siège social est situé dans un autre État membre de la Communauté européenne ou de l’Espace économique européen qui n’intervient pas de manière occasionnelle sur le territoire français.

 

De plus, l’action de formation :

–           se définit, selon l’art. L.6313-1du Code du Travail, comme un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel. Elle peut être réalisée en tout ou partie à distance. Elle peut également être réalisée en situation de travail ;

–           doit avoir fait l’objet d’une convention, bon de commande ou devis conclus, selon les dispositions de l’art. L. 6353-1 modifié du Code du travail.

Ceci définit les critères du FAF PM.

 

Conditions pour que les frais de fonctionnement soient pris en charge par le FAF PM

Définition

Sont pris en charge par le FAF PM les frais suivants :

  • Frais pédagogiques de l’action de formation c’est-à-dire le coût de l’action de formation, figurant dans la convention de formation, le bon de commande ou le devis conclus, conformément à l’art. L. 6353-1 du code du travail, dont le médecin libéral s’est acquitté auprès de l’organisme de formation.

 

Concernant les conjoints collaborateurs : l’action de formation doit avoir pour objet l’informatique médicale, l’anglais médical, la communication ou la gestion de cabinet médical ;

 

  • Frais d’inscription au congrès professionnel selon un plafond fixé annuellement par le Conseil de gestion du FAF PM ; lorsque le participant à un congrès professionnel a dû acquitter des frais pour son inscription (droit d’entrée au congrès) et des frais pour participer aux ateliers formant le congrès professionnel, la décision de prise en charge du FAF PM couvre l’ensemble de ces frais.
  • En revanche, ne sont pas pris en charge par le FAF PM les frais :
    • De transport, de restauration et d’hébergement ;
    • D’indemnisation de la perte de ressources du médecin libéral.

Modalités de prise en charge des frais de fonctionnement

Pour obtenir la prise en charge des frais de fonctionnement, une demande complétée de l’ensemble des pièces requises doit être transmise, par le médecin libéral, dans un délai de 30 jours suivant le terme de l’action de formation ou du congrès professionnel, par voie dématérialisée via l’espace Extranet Médecins, accessible à partir du site www.fafpm.org ou directement : https://exm.fafpm.org/exm.php

Pour être complet la demande doit comporter les pièces suivantes :

  • Attestation de versement de la contribution à la formation professionnelle délivrée par l’URSSAF dans l’année de la demande (N), au titre de l’exercice de l’année précédente (N-1), ou, à défaut, l’attestation de versement de la contribution à la formation professionnelle délivrée par l’URSSAF durant l’année N-1, au titre de l’exercice de l’année N-2 ;
  • Convention, bon de commande ou devis, signé(e) par les parties et délivré(e) par le prestataire, prévu à l’article L.6353-1[1](sauf pour les congrès professionnels) ;
  • Certificat de réalisation de l’action établi par le dispensateur de l’action ;
  • Facture nominative acquittée ;
  • Programme selon le cas de l’action de formation ou du congrès professionnel ;
  • Relevé du temps de connexion pour l’action de formation réalisée en tout ou partie à distance ;
  • Relevé d’identité bancaire (IBAN).

Si le FAF PM le juge nécessaire il peut demander que le dossier soit complété par un courrier motivé du médecin libéral pour une action de formation spécifique.

 

La vérification de la complétude du dossier est effectuée dans un délai n’excédant pas 1 mois à compter de sa date de réception.

En cas de dossier incomplet, les services du FAF PM font connaître :

  • Les éléments du dossier devant être complétés ;
  • Le délai dans lequel ces derniers doivent être fournis, lequel ne peut excéder 15 jours.

Seul le dossier complet fait l’objet d’une décision de prise en charge. Cette dernière est prise par le conseil de gestion du FAF PM, dans un délai n’excédant pas 1 mois à compter de la date de validation de la complétude du dossier.

La décision de refus de prise en charge est notifiée dans un délai n’excédant pas 1 mois à compter de la date de validation de la complétude du dossier ; la décision indique les motifs de rejet.

Une fois la prise en charge décidée, celle-ci donne lieu au règlement.

[1] Pour la réalisation des actions mentionnées à l’article L. 6313-1, une convention est conclue entre l’acheteur et l’organisme qui les dispense, selon des modalités déterminées par décret.

 

 Instance de recours en cas de refus de prise en charge

En cas de refus de prise en charge, le médecin libéral peut saisir l’instance de recours mise en place au sein du FAF PM.

Dans ce cas, un courrier faisant valoir les arguments de droit motivant le recours, doit être adressé au « FAF PM Instance de recours » dans un délai maximal de 2 mois (à compter de la réception de la décision de refus de prise en charge).

La demande de recours est examinée par l’instance de recours, dans un délai maximal de 2 mois à compter de sa réception.

  • En cas d’acceptation de la demande de recours, la décision d’acceptation de la prise en charge aboutit à un règlement par virement bancaire;
  • En cas de refus d’acceptation de la demande de recours, l’instance de recours notifie, sans délai et par tout moyen écrit, sa décision au médecin libéral, en indiquant les motifs du refus.

Montant et modalité de paiement des frais de fonctionnement

Le montant des frais pris en charge par le FAF PM au titre d’une prise en charge individuelle d’une action de formation ne peut excéder, par médecin libéral, un montant fixé chaque année par le Conseil de gestion du FAF PM [2].

Le paiement des frais est effectué par virement bancaire.

      

[1] Accessible à partir du site internet www.fafpm.org

[2] Ce montant est affiché sur le site internet du FAF PM www.fafpm.org

Le compte personnel formation (CPF)  géré par la caisse des dépôts et consignation, est accessible aux médecins libéraux.

Nous vous invitons à consulter votre compte et le catalogue des formations proposées à ce titre.

Les actions diplômantes /certifiantes  ne sont plus prises en charge par le FAF PM.

 

Consulter les règles de prise en charge 2023 (pour une demande concernant une formation réalisée en 2023) Consulter les règles de prise en charge 2024 (pour une demande concernant une formation réalisée en 2024)